Université de Lille

Rôle dans le projet :
à remplir
Lieu :
Lille

Le laboratoire TVES (ULR 4477) est une équipe régionale de recherche en Sciences Humaines et Sociales (géographie, aménagement, urbanisme, économie, sociologie, sciences de gestion) fédérant près de 60 chercheurs de l’Université de Lille et de l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO) travaillant sur les thèmes déclinés dans son acronyme : territoires, villes, environnement et société. Le projet FabricaAr3v se rattache au thème 3 du laboratoire (Penser et fabriquer les territoires) et en particulier aux questions portant sur les innovations et le développement des territoires.

Christine Liefooghe, pilote du MT7 du projet FabricAr3v, est maître de conférences en géographie économique à l’Université de Lille Sciences et Technologies (ULille) au sein du Laboratoire TVES. Ses axes de recherche portent sur la diffusion des innovations et l’évolution des systèmes productifs, sur les tiers-lieux comme vecteurs de transition et sur la co-création de valeur entre laboratoires de recherche, entreprises, politiques publiques et citoyens engagés dans les transitions en cours (numérique, économie circulaire, relocalisation de certaines productions…). Cédric Cabanel, en appui sur le MT7 du projet Fabricar3v, est post-doctorant à l’Université de Lille Sciences et Technologies (ULille) au sein du Laboratoire TVES. Docteur en géographie économique, ses travaux portent sur la géographie des activités innovantes, sur les trajectoires des systèmes productifs en temps de crise et sur les tiers-lieux comme nouveaux territoires d’innovation par les usages.

Le MT7 du projet Fabricar3v vise à analyser l’impact potentiellement disruptifde la fabrication additive métallique (FAM) Low-Cost sur le système productif des territoires de la zone INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen. En effet, le projet vise à favoriser l’adoption du procédé de FAM Low-Cost, en particulier par les TPE/PME et lesateliers de fabrication numérique partagés (FabLabs, Makerspaces…).L’arrivée de machines permettant de copier à bas coût n’importe quelle structure métallique pourrait entraîner une remise en cause du système productif actuel. En articulation avec les chercheurs de l’Université de Monsqui analysent les enjeux de propriété intellectuelle (MT6), Christine Liefooghe et Cédric Cabanel explorent les conditions d’une diffusion spatiale d’une machine FAM Low-Cost en zone transfrontalière FWVL (MT7). Leur travail consiste à créer une base de données des acteurs de l’écosystème de la fabrication additive, à cartographier les réseaux d’acteurs, à enquêter auprès des ateliers de fabrication numérique puis à poser les conditions de la créationd’unnouveau pôle d’excellence transfrontalier.

Galerie